Agora 11 : Le droit international et le cinéma : le pouvoir de l’image

Cette agora propose une discussion sur le droit international tel que décrit dans les films. Que pouvons-nous apprendre de la représentation populaire de notre discipline dans la fiction et les films documentaires traitant des questions de droit international général ou de ses domaines spécifiques ? Un domaine majeur de discussion peut être, bien sûr, le droit international pénal, pour lequel on trouve des classiques tels que "le Jugement à Nuremberg" (1961). Cependant, des films plus récents pourraient considérablement élargir la discussion, comme "Argo" (2012) sur la crise des otages en Iran, "Zero Dark Thirty" (2012) sur la chasse à l'homme contre Oussama ben Laden, ou "The Whistleblower" (2010) sur la responsabilité de l'ONU pour avoir dissimulé un scandale sexuel en Bosnie de l'après-guerre. De plus, des films documentaires peuvent aussi nous pousser à discuter la capacité des films à donner une description plus précise du droit international et de ses institutions ou même le transformer. Il s'agit de films comme "Granito : How to Nail a Dictator" (2011) sur le génocide maya ou bien "UN. Me" (2009) ébauchant une image obscure de l'organisation. La discussion peut aussi inclure des projets spécifiques engagés ayant trait aux films et aux droits de l'homme, traitant par exemple de l'abolition de la peine de mort.


Caractère:

Conference and Event Management | Universitätsring 1  | 1010 Vienna